Découvrez un live plein de conseils pour développer et créer votre réseau ! Si vous vous posez la question de comment et pourquoi en avoir un, cet article est fait pour vous ! 😎

« Osez et vous verrez, ça marchera »

Audrey Bullon, Lamacompta

Audrey Brullon (Co-fondatrice Lamacompta), Julie Laniaud (Fondatrice du blog BEC ainsi que présidente de l’ANECS) et Nathan Heintz, Alternant en DSCG, vous expliquent dans un webinaire l’importance de développer un réseau pour soi-même, ses proches, et surtout pour atteindre ses objectifs professionnels. Le terme de réseau peut être angoissant, pourtant en appliquant ces conseils au quotidien, vous verrez une différence ! 🤗

🤭 Les deux phrases souvent dites :

« Moi je n’ai pas de réseau » On en a tous un, parfois sans se rendre compte. Dès le collège ou le lycée on peut commencer à s’en créer un, en discutant avec les enseignants notamment, ou des intervenants avec qui échanger. L’école est une source de contacts.

« Je n’ai pas besoin d’aller chercher du réseau, j’ai signé un contrat. » Une embauche ou un contrat ne veut pas dire que tu t’arrêtes ! Loin de là ! Ton réseau peut être aussi utile pour les autres, pour ton entourage. Il n’est pas obligé de servir dans l’immédiat, mais peut servir pour plus tard.: Par exemple à la fin de ton DSCG.

🫂Qu’est-ce qu’un réseau t’a apporté ?

C’est être recruté ou pouvoir recruter. Avoir des invitations aux événements. Outre le professionnel, c’est important pour apprendre davantage pour soi-même. Cela permet aussi d’apprendre directement avec des professionnels, pouvoir leur poser des questions, des conseils…

🤝 « Comment créer et développer son réseau ? »

Pour un réseau physique : « J’étais en bac ES, j’ai eu des contacts avec mes professeurs, ce qui m’a permis par la suite de rencontrer un premier eExpert-Comptable. Il y a eu également des intervenants de l’ANECS, et ça a été évènement sur évènement. Le milieu associatif est un point fort, on donne de son temps pour s’enrichir des richesses des autres. La timidité n’est pas non plus un frein, il suffit d’emmener des amis » Nathan.

Pour un réseau virtuel : Julie « Ça a été surtout grâce à Linkedin. Il faut suivre le secteur que l’on aime, être réactif et montrer qu’on est intéressé par l’actualité du secteur que l’on souhaite. On apprend au fur et à mesure, il ne faut pas avoir peur de faire des erreurs. Les premiers posts ne sont pas excellents, mais ça vient avec le temps. » Julie

🍻 « Ou trouve-t-on les événements et comment ? »

👉 Avec les réseaux : Facebook, Linkedin. 👉 Les personnes que l’on suit, qui en postent. 👉 Les évènements régionaux : Le bureau régional de l’ANECS, les congrès régionaux de l’ordre, etc… 👉 Les plateformes : Meet Up, Eventbrite,…

⛔️ À ne pas faire :

– Lorsque l’on recherche un stage, il ne faut pas demander directement. Il faut créer son réseau en amont, d’où l’importance de faire croître en permanence son réseau !

  • Ne pas mentir en se vendant, être honnête.
  • Ne pas mettre de publications lorsqu’on est en colère, etc… Il faut se mettre à la place de la communauté et l’image qu’elle va en retirer.
  • Ne pas faire d’appel à l’action sur Linkedin : Si la demande prend du temps, le destinataire n’aura pas envie d’y répondre rapidement.

✅ Ce qu’il faut faire :

– Créer des opportunités de rencontre.

  • Garder contact avec les personnes : Commentaires, likes, messages…
  • Créer des dynamiques lorsque l’on rencontre quelqu’un : parler de projet, etc…
  • Soigner son personnal branding, « si on pense à toi on pense à quoi ? » – Écouter et répondre, l’échange est l’élément clef.

Découvrez le témoignage en vidéo juste ici 👈

VIDEO MISE

👀 Si cet article vous a plu, découvrez en davantage sur le blog Lamacompta c’est par ici !



Découvrez le témoignage en vidéo juste ici 👈



👀 Si cet outil vous a plu, découvrez en davantage sur le blog Lamacompta c’est par ici !

Partager cet article

Partager cet article ?