Nous avons réalisé une série de 4 live avec le cabinet d’expertise comptable Agori, situé à Seyssinet-Pariset (38), La Mure (38) et Vizille (38). Aujourd’hui nous allons vous parler de culture d’entreprise !

Audrey BRULLON, co-fondatrice de Lamacompta, a eu le plaisir d’être accompagnée par Dominique SEON, Expert-Comptable et Commissaire aux Comptes associés et Martin SAMSON, Expert-Comptable mémorialiste du pôle Audit.

Pour commencer, comment vous définiriez la culture d’entreprise chez Agori ?

« Agori est un cabinet à taille humaine et à visage humain. Qui s’est construit sur ces valeurs humaines à la fois avec ses clients et en interne. Au-delà des diplômes, des titres, c’est notre engagement à tous, mutuels, à apporter notre motivation, nos talents à la collectivité. Et c’est ce qui nous fait individuellement grandir. Le travail en équipe dynamise les relations internes et rapproche nos différents services : la comptabilité, le social, le juridique, l’audit, la gestion, sans oublier les services support. »
Dominique SEON

Pour entrer dans le vif du sujet de la vie chez Agori, vous venez comment au cabinet le matin ?

« Moi, j’habite hors de Grenoble. Je commence par prendre le train et soit quand il fait beau, soit comme aujourd’hui quand il neige, je récupère mon vélo. Il me faut à peu près un petit quart d’heure pour rejoindre le cabinet. Soit je prends le tram et du coup, il y a un arrêt de tram qui est à une minute à pieds du cabinet. Donc c’est assez simple en fait de s’y rendre avec les transports en commun. »
Martin SAMSON

Et vous Dominique ?

« Alors, je n’ai pas le courage de Martin à venir à vélo par temps de neige. J’adapte évidemment mes déplacements en fonction des lieux où je vais. Mais en tout cas, je privilégie toujours les déplacements doux : la voiture, le scooter ou le vélo, mais quasiment systématiquement 100 % électriques. »
Dominique SEON

Êtes-vous plutôt pour ou contre le télétravail, Martin ?

« Alors moi je suis clairement pour le télétravail par contre cela nécessite une bonne organisation. De toute façon, on est dans une profession ou quand on est dématérialisé. Ce qui est notre cas, donc on est plus compatible avec le télétravail. Après, il faut savoir se conserver des tâches qui sont bien à distance et seul.

Et après, il y a quand même beaucoup de choses qu’on fait en équipe. Qui dit équipe dit communication. Une communication qui est directe reste quand même plus fluide que quand on le fait par mail ou par Teams. Donc je pense qu’il faut trouver le bon équilibre. Moi, je fais une journée de télétravail par semaine et je trouve c’est vraiment cool. »
Martin SAMSON

Dominique, quelle est la politique de télétravail chez Agori ?

« Avant même la crise, du covid. Nous avions signé en 2019 une charte de travail et c’était donc une pratique en place. Le confinement qui nous a été imposé n’a rien bouleversé, à valider nos choix techniques, nos façons de travailler. Et au final, c’est sur la confiance qu’on fait du télétravail. »
Dominique SEON

En présentiel c’est comment l’ambiance chez Agori, Martin ?

« L’ambiance est très bonne. On a un gros travail qui venait en interne pour organiser des événements. Pour donner quelques exemples. Il y a trois semaines, on a fait un foot salle, il y a deux semaines on a fait un Laser Game. Et les midis aussi on essaie d’organiser quelques jeux, quand on n’est pas en période fiscale. En ce moment, c’est le babyfoot, que j’affectionne particulièrement.

Ce sont des petits événements, mais ça fait que la vie au quotidien au cabinet reste très bonne. Et ça permet aussi de tisser des liens avec ses collègues qu’on ne voit pas forcément tous les jours. On travaille quand même en équipe. Et après, justement en termes d’équipe, moi je suis dans une équipe de six personnes. On est beaucoup en déplacement et du coup, l’ambiance est très bonne. Et c’est quelque chose qui est hyper important dans le travail au quotidien. »
Martin SAMSON

Est-ce que vous sortez entre collègues et où est-ce que vous sortez ?

« Oui, oui on sort, des fois c’est même organisé via Agori pour des événements particuliers, des fois c’est entre nous. C’est des sorties classiques et après on va au restaurant ou dans un bar. Mais c’est un contexte qui est complètement différent de celui qu’on a au cabinet. Donc ça permet d’être dans une ambiance différente, de mieux connaître les collègues et de mieux les apprécier. Et derrière l’ambiance elle en est qu’améliorée. »
Martin SAMSON

Dominique, qu’apporte Agori, en plus d’un autre cabinet ?

« De façon générale, notre volonté est vraiment d’associer les salariés à la marche de l’entreprise, à la vision que nous avons de notre profession aujourd’hui et demain. L’objectif, c’est de préparer l’avenir. À titre d’exemple, cet automne, nous avons fait le pari de la jeunesse pour accompagner notre développement. Nous avons recruté à la rentrée 14 alternants de formations et d’âges différents, d’origines variées, dans un seul but : imaginer le futur de notre profession. Pour, au final, ne pas le subir. Alors, de façon plus concrète, et je rebondis sur ce que Martin a dit.

Chaque année, nous organisons au mois de juillet une grande journée Agori Team Building pour créer des liens. En dehors du cadre du bureau. »
Dominique SEON

« Je vais aussi rebondir sur l’alternance avec le petit témoignage de notre équipe. C’est que sur six personnes, on a deux personnes qui sont en alternance. Et c’est vraiment un fonctionnement qui est super parce que c’est une relation gagnant-gagnant. C’est des personnes qui arrivent au cabinet. Elles sont vraiment en quête d’expériences professionnelles et on prend vraiment le temps de recevoir, de les former, de leur montrer nos outils, etc.

Et derrière, c’est des personnes qui sont très très vite autonomes sur les tâches qu’on leur confie. Déjà c’est super valorisant pour elles parce qu’on voit qu’en très peu de temps, elles apportent beaucoup au cabinet. Et puis pour nous, c’est un super vivier de savoir faire pour le futur. »
Martin SAMSON

Dominique, est-ce que vous pouvez nous parler des valeurs d’Agori ?

« Elles sont affichées depuis de nombreuses années et on y reste fidèle. La première est toujours liée au critère humain d’Agori. C’est la convivialité, qui est un socle partagé par tous les acteurs d’Agori. Elle se traduit au quotidien par des rites : machines à café, baby-foot. Mais aussi par des événements festifs, des activités sportives ou culturelles.

J’en profite pour dire, qu’il y a deux ans, nous avons réalisé une œuvre collective, une peinture qu’on appelle la Mariane d’Agori.

Ensuite, en termes de valeurs, nous sommes à Grenoble et nous partageons le besoin d’harmonie avec notre environnement et la nature qui nous entoure. Et nous souhaitons être des acteurs responsables de demain, pour nous, pour nos enfants, à travers différentes actions.

Enfin, nous sommes résolument tournés vers l’avenir au travers la digitalisation de nos processus. Et le zéro papier entre nous et nos clients. C’est vraiment notre rôle d’être moteur et d’accompagner nos clients dans cette évolution qui est peut-être une révolution, mais qui, dans tous les cas, est inéluctable. Donc, on est là pour avoir un rôle pédagogique vis-à-vis de nos clients. »
Dominique SEON

Martin, est-ce que vous avez quelque chose à ajouter ? Est-ce que vous vous reconnaissez dans ces valeurs ?

« Ah oui, je me reconnais dans ces valeurs. Sinon je ne serais plus là aujourd’hui je pense. La plus importante, je pense. Ça demeure pour moi la convivialité. Qu’on retrouve à la fois en interne, à travers les événements dont on vient de parler. Mais vraiment une bonne ambiance de travail qui est pour moi primordiale. Et une convivialité qu’on retrouve aussi avec nos clients, parce qu’on est en contact direct avec nos clients. Très souvent on est même dans leurs locaux. On est sur le terrain et c’est une relation qui est hyper agréable. On mesure directe l’impact que notre mission sur leur prise de décision, sur leurs activités. Et du coup, c’est hyper valorisant.

Et deuxième valeur qui a beaucoup de sens pour moi et que je retrouve chez Agori c’est : l’écologie. Et il y a plein de petits gestes qui sont mis en place au quotidien. Qui deviennent peu à peu des bons réflexes. Et du coup, on tend vraiment vers des comportements qui sont de plus en plus écologiques. Pour donner deux exemples. Et avec le contexte actuel, avec tous les masques qu’on met. On ne les jette pas on essaie de les recycler, ça en fait des tee-shirts. Ou encore, quand on arrive, on reçoit un mug qui est floqué à notre nom. Donc déjà, ça permet de bien intégrer la personne et on utilise moins des gobelets jetables, etc. C’est des petits gestes mais qui je trouve font que ça compte. »
Martin SAMSON

En un mot, comment est-ce que vous résumeriez Agori ?

« Moi, je dirais humain. »
Martin SAMSON

« Moi je dirais le sourire. 😊 »
Dominique SEON

Vous pouvez également regarder le live avec Agori en vidéo, voici le replay 👇

Abonnez-vous notre page LinkedIn pour ne manquer aucun live 👉 Lamacompta page LinkedIn

Partager cet article

Partager cet article ?