« Comment recruter de nouveaux talents ? », « Comment attirer les bons clients ? »… Ce sont les questions qu’un cabinet d’expertise comptable se pose ! Grâce au guide complet rédigé par Dext et Beeye, vous ne vous les poserez plus.
Audrey Brullon, co-fondatrice de Lamacompta, a été interviewée dans ce guide ainsi que Booster Digital.


Le guide est disponible sur ce site internet 👉 Guide !
Pour le télécharger, c’est par ici !


Un problème qui ne date pas d’hier pour les cabinets d’expertise comptable,… 😰

Les cabinets ont du mal à garder les talents, et les entrepreneurs essaient parfois de se débrouiller sans experts-comptables. Les deux étant des soucis sur long terme. Être attentif aux clients et aux collaborateurs fait partie de la symétrie des attentions qui conduit à un développement serein de l’activité.
Donc, cabinet d’expertise comptable qui est inactif va produire de la démotivation au sein de l’équipe, et donc, une perte des clients, du chiffre d’affaires, etc… La profession vieillie, ayant une moyenne d’âge supérieur à 50 ans, et les jeunes diplômés ne font pas la queue pour faire ce métier.
Cela s’est dégradé davantage avec la pandémie du Covid-19, et l’augmentation du télétravail.
La formation est également un point noir au bien être du cabinet d’expertise comptable. Pourtant : former son collaborateur est primordial.

Le recrutement des nouveaux talents 💎

Celui-ci est difficile pour un cabinet d’expertise comptable, car il manque cruellement de candidatures. Les cabinets ne vont pas assez à la rencontre des jeunes. L’image qu’ils ont de la comptabilité ne fait pas rêver. Soit, il faudrait faire découvrir le visage innovant et dynamique du métier de la comptabilité.
Les jeunes d’aujourd’hui sont très penchés sur la technologie, il faut se démarquer par les réseaux sociaux.
Il y a également les évolutions numériques et technologiques : L’IA, le machine learning, et le Big Data. C’est important de les comprendre pour faire un bon suivi client.

Le changement à mettre en place 🔎

S’adapter au profil : Chaque type de profil a ses souhaits en embauche. Un expert-comptable salarié ou un chef de mission aspirent à un équilibre vie/travail, tout comme un collaborateur senior voudra la reconnaissance de son entourage, et les jeunes diplômés voudront un travail enrichissant.
Mettre en place des outils technologiques est important pour garder son talent. Les outils softwares (L’ergonomie et l’accessibilité à tous les outils, nommer un référent digital et impliquer dans les solutions informatiques les collaborateurs), et les outils hardware (Des outils de qualités, et un équipement adéquat).
De la souplesse dans les horaires et lieu de travail : L’équilibre entre la vie privée et le travail est primordial, des outils d’automatisation tel que Dext, ainsi que le télétravail.
Il faut également revoir le management pour s’adapter aux changements qui ont lieu.
Une bonne marque employeur pour mieux « attirer, recruter, fidéliser ».
Une communication sur la vie dans le cabinet : Avec une présence sur les réseaux sociaux le but est d’attirer comment c’est à l’intérieur du cabinet.
Répondre à toutes les candidatures, car un candidat mécontent ira en parler à d’autres.

Les conseils d’Audrey Brullon, co fondatrice de Lamacompta


« L’étude de Fedfinance révèle que 75% des cabinets expliquent avoir mis en place des actions internes pour limiter le départ des collaborateurs et pourtant, 80% des collaborateurs disent que rien n’est fait pour les retenir. »

Audrey Brullon

Ce qu’il faut appliquer : 💚
– Apporter de la transparence avec un site web bien conçu et soigner son image de marque.
– Comprendre les nouvelles attentes des candidats.
– Donner une perspective d’avenir au candidat.
– Être plus présent sur les réseaux sociaux, et sur tous les sites de recrutements.
Soignez son annonce.

Le bon client 🏆

Cela dépend du profil, et de la stratégie du cabinet. Il y a plusieurs types de clients :
Celui qui s’occupe seul, ce qui est pratique pour un cabinet automatisé.
– Un client qui demande des conseils et prêt à payer.
Un prospect qui veut plus de service pour gérer mieux son exploitation : Il faut du temps au cabinet mais aussi un savoir-faire technologique.
Un qui soit prêt à s’engager sur des services plus poussés : Il faut les compétences nécessaires au cabinet.

L’attractivité d’un cabinet ?
Pour un client, elle se traduit en général selon ses compétences, sa proximité géographique, sa réactivité, sa pro activité, ses outils, et sa spécialisation sectorielle.

Les raisons pour lesquelles on quitte un cabinet ? 👋
Cela peut jouer sur un interlocuteur indisponible, pas assez réactif, il n’y a pas les services désirés, ….
Il faut montrer sa différence aux clients par le biais des médias, d’évènements, ou là où sont les prospects en y intervenant.

Conseil de Booster digital 🚀


« Mettez en place une stratégie marketing avec un objectif, des valeurs et un sens. Il en va de même pour votre marque employeur et votre cabinet. Grâce à une vision bien définie, vous pourrez développer des missions auxquelles vos équipes et vous-même adhérent , mais aussi des missions pour lesquelles les clients y trouveront un sens ! »

Alexis Slama – Booster Digital


Pour travailler votre marque, il y faut travailler : son site internet, son identité graphique, sa présence sur les réseaux sociaux, et rendre son équipe heureuse ! 🔥
Il faut aussi attirer des partenaires, ou des influenceurs (Banques, assureurs, etc…).

Pour conclure, il y a beaucoup de conseils à mettre en place pour recruter et fidéliser, mais c’est un travail de qualité sur le long terme ! 👌


Si l’article vous a plu, retrouvez en d’autres sur le LAMABLOG !


Partager cet article

Partager cet article ?