Olivia, la fondatrice de French Boss, nous a accordé une interview dans laquelle nous découvrons son parcours d’étudiante en DCG jusqu’à la création de son activité de conseil qui cartonne !

Peux-tu te présenter ? 😊

“Je m’appelle Olivia, j’ai 31 ans, je vis en région parisienne et je suis la fondatrice de French Boss depuis novembre 2021.

Je suis titulaire d’un bac +4 en comptabilité et gestion et j’exerce depuis 11 ans dans des cabinets d’expertise-comptable, en tant que salariée.

Depuis septembre, French Boss m’a permis de passer à temps partiel sur mon poste salarié, je travaille en 4/5.”

Quel a été ton parcours dans ce milieu ? 🧐

“Après un bac économique spécialité mathématiques, j’ai entamé un DCG, la 1ère année en initial à l’école avec 1 mois de stage en cabinet puis en alternance. J’ai ensuite fait une 1ère année de DSCG, toujours en alternance. En dehors de 3 mois dans un grand groupe automobile, j’ai fait tout mon apprentissage en cabinet. Aujourd’hui, j’en suis à 7 cabinets, alternance, stage et CDI compris.”

Qu’est ce qui t’a attiré dans l’expertise comptable ? 👀

“Honnêtement, la quasi-absence de chômage ! Et c’est encore plus vrai aujourd’hui. Il m’est arrivé de rompre un contrat le matin et d’en avoir signé un nouveau le soir !”

Quels sont les aspects du métier que tu aimes le plus ? 🥰

“J’ai découvert un métier que je ne connaissais vraiment pas. Comme tout le monde, je croyais au début qu’il s’agissait d’un travail de bureau ennuyeux et solitaire (le stéréotype du comptable). Si cette image est plutôt vraie en grand groupe (de ce que j’ai pu expérimenter en tout cas), ce n’est absolument pas le cas en cabinet !

Ce que j’aime le plus en travaillant en cabinet, c’est le contact client et la diversité des missions. Je gère une soixantaine de clients dans tous types de secteurs et sur tous types de missions (compta, fiscalité, juridique et social, même si je ne fais plus du tout de social aujourd’hui, j’en ai fait pendant plusieurs années). La polyvalence est très enrichissante.”

As-tu vu des potentiels axes d’améliorations que les cabinets devraient mettre en place pour attirer plus ? ⭐️

Clairement, tous les salariés des cabinets répondront la même chose que moi : trop de travail et des rémunérations trop basses au regard du niveau de polyvalence, d’autonomie et de compétence demandé. Les experts-comptables ont du mal à mettre la main au portefeuille et à comprendre que l’on n’a pas envie de bosser de 8h à 20h tous les jours… Ce qui explique le turn-over important dans la profession et les difficultés de recrutement dans les cabinets.”

Quels sont, selon toi, les éléments à mettre le plus en avant lorsqu’un candidat veut postuler dans un cabinet ? 😎

“Sa rigueur, Ses capacités relationnelles (travail d’équipe et relation client), Une vraie curiosité intellectuelle, Et… Une bonne résistance au stress ! 😄

Ce sont les 4 points essentiels selon moi pour réussir et s’épanouir en cabinet.”

Un grand merci à French Boss,

Son parcours nous montre que l’on peut casser les codes même dans des métiers que l’on pense trop stricts ou vieux. Avec son style bien à elle, elle donne des conseils de façon simple et intéressante. Merci à elle d’avoir répondu à nos questions et de nous avoir partagé son expérience !

Partager cet article

Partager cet article ?